Muriel BONNET DEL VALLE

Muriel Bonnet del Valle est à la fois artiste, photographe, infirmière, baroudeuse, mère, grand-mère et surtout Femme… Elle a réussi tout au long de sa vie à mêler ses différentes passions avec beaucoup de bonheur. Sensibilisée aux problèmes suscités par les pratiques obstétricales courantes dans certains pays, mais aussi à la question de la place de la femme dans les différentes sociétés, elle nous livre ici un récit autobiographique retraçant une partie de son cheminement. Elle est à ce jour très active auprès des futures mamans françaises, et travaille aussi conjointement avec les sages-femmes traditionnelles du Mexique, où elle passe une partie de son temps.

Le site de Muriel Bonnet del Valle: http://muriel.bdelv.chez-alice.fr/index.html

Consulter notre page consacrée à son livre La naissance, un voyage – L’accouchement à travers les peuples.

Acheter La naissance, un voyage – L’accouchement à travers les peuples.

Retourner à la liste des Auteurs.

5 réflexions sur « Muriel BONNET DEL VALLE »

  1. could you please transmit this mail to Muriel Bonnet del Valle

    Chère Muriel

    je suis ta cousine. (nous étions trois filles, catherine, isabelle et Florence) Nos grands parents, Fernande et Pierre étaient frères et soeurs. Nous avons plusieurs fois passé des vacances ensemble avec tante Estelle chez Alys Anthony à Muids en Normandie et je me suis demandée souvent ce que vous étiez devenus ? ma mère Nicole est décédée il y a trois ans, elle était plus âgée que Georgie.

    je suis tombée par hasard sur ton site en recherchant la famille del Valle au Méxique, Je suis en admiration pour tout ce que tu as fait.
    Moi je suis en retraite de boulots surtout alimentaires pour faire vivre mes filles et maintenant je je suis auteur dramatique pour les enfants.

    Ma soeur Florence (qui est médecin anasthésiste) et moi avons été au Mexique chez Luis Quintanilla dont la mère était une del Valle. Il était professeur de philo à l’université de mejico et Ambassadeur du Mexique
    .Depuis son décès je n’ai plus de contacts avec la famille.

    Il reste quelques cousines éloignées à Paris, les petits enfants de Conchita del Valle (je crois tante de ton grand père) Claudine 0’Hagan Tavernier (qui était la femme de Bertrand Tavernie)r et Marilène.
    Ton grand père est enterré au cimetière Montmartre auprès de ma grand mère.

    Je serai ravie, si cela te tente bien sûr, de te revoir.

    Peut-être à très bientôt

    Catherine

  2. ma chère cousine ! quel plaisir de te lire, de savoir de toi !
    il n’y a pas de hazard, je viens justement de faire un travail sur mes ancètres et ce grand-père est apparu…. je serais ravie et comblée de te revoir, de te rencontrer, et de partager cette année 2010 qui s’approche.
    Je vis au Mexique la moitié de l’an, pars au Pérou en janvier pour un reportage et rentre en France en avril
    Ou habites tu ?

    bien amicalement
    Muriel

  3. C’est trop drôle de se retrouver, je vis dans le 5ème arrondissement, en face de la grande mosquée.

    comme tu le dis il n’y a pas de hasard. Quand je te verrai, je te communiquerai tous les noms de la tombe del Valle, et le peu que je sais de la famille. Sur la chevalière que maman m’a laissée, j’ai réalisé que c’était les armes del Valle !
    Micheline ,la cousine de Maman nous a toujours dit que le nom était Del valle de Mena et que Cortez avait pris ce nom !!! à vérifier par contre !
    par contre luis quintanilla m’a dit que dans un musée de mejico, il y avait des tableaux où l’on voyait nos ancêtres ?
    C’est bien que tu sois au Mexique, au moins un membre de la famille est retournée à nos origines. j’ai failli y rester mais suis rentrée à cause du cancer de mon père. Florence y a vécu un an chez Luis Quuintanilla.
    Savais tu que le mari de ma grand mère fernande, Alberto était cubain?

    Tu as un petit cousin, Nils Tavernier, mon filleul et le fils de bertrand, qui a fait un documentaire sur une naissance : l’Odyssée de la vie, et je me demande si tu es participante ou si tu as inspiré le film qui parle des différentes manières d’accoucher dans le monde.
    Je te communique mes coordonnées :
    XXXXXXXXXXXXXX
    XXXXXXXXXXXXXX
    XXXXXXXXXXXXXX

    Si tu passes à Paris et si ton emploi du temps n’est pas trop chargé, je serai ravie de te revoir. je ne vais pas bouger de Paris avant quelques mois.

    Bon séjour au Pérou j’y ai été en 1976 quand il y avait peu de touristes.
    Où habite tu au Mexique ?
    A très bientôt
    Catherine
    Catherine

  4. MA CHÈRE CATHERINE
    PEUX TU M’ÉCRIRE DIRECTEMENT SUR MON MAIL, muriel.bdelv@gmail.com
    CAR SI CELA N’AVAIT ÉTÉ PAR EVELYNE, MA SOEUR, JE NE SERAIS PAS ALLÉE SUR LE BLOG DES EDITIONS.
    JE SUIS TRÈS HEUREUSE DE NOS RETROUVAILLES.
    J’AI UN FILS QUI S’APPELLE NIL……

Les commentaires sont fermés.