Lettre d’information mai 2017

Pour ceux et celles qui ne l’auraient pas encore reçue ou lue sur notre page Facebook, voici notre dernière lettre d’information, commune avec les Éditions Le Hêtre Myriadis.

De belles nouveautés en perspectives, avec d’ores et déjà des souscriptions pour les titres de la rentrée : Césariennes et AVAC et Oui ! Mais… ou encore Le Mythe de l’enfant gâté.

http://mailchi.mp/ddcfdfb36112/lettre-commune-dinformation-mai-2017?e=112d05867a

Être et devenir, les dates des évènements rencontre avec l’auteure Clara Bellar

eed couv OK petitPlusieurs évènements auront lieu en région parisienne pour la sortie du livre Être et devenir : Faire confiance à l’apprentissage naturel des enfants et la célébration des 3 ans en salles du film Être et devenir, avec la présence de Clara Bellar.

• Dimanche 28 mai à 11h30 au St-André des Arts (Paris 6e) : séance spéciale anniversaire avec Clara Bellar, suivie d’une signature du livre et d’un buffet.

• Lundi 29 mai à 20h30, Ciné-Kaizen au Chaplin Denfert, projection de Captain Fantastic puis échange avec Clara Bellar et Mélissa Plavis.

• Mardi 30 mai 18h30-19h30 : Signature en Librairie Actes Sud – Les Originaux Galerie, 37 Rue Saint-André des Arts, Paris, Paris 6e St-Michel.

• Jeudi 1er juin 18h à 19h : Rencontre-dédicace à Chantelivre, 13 rue de Sèvres, Paris 6e.

• Jeudi 1er juin à 19h au Liberté Living-Lab : séance anniversaire en présence de Clara Bellar et suivi d’une dédicace du livre. Séance mise en place par Judith Grumbach, réalisatrice d’Une Idée folle.

• Samedi 3 juin : Rencontre-dédidace au Cultura de la Villette (Ville-Up, Paris 19e), de 16h à 17h.

• Samedi 10 juin : Signature à la librairie-salon de thé-restau bio Mille feuilles à BIEVRES (28 rue de l’église), de 16h30 à 17h30.

• Dimanche 11 juin : 2e Journée pour réinventer l’école par l’Ecole démocratique de Paris. Table-ronde et ateliers-rencontres avec François Bégaudeau et Clara Bellar et beaucoup d’autres.

• Samedi 17 juin à 14h30, Être et devenir au cinéma Le Colombier à VILLE D’AVRAY, en présence de la réalisatrice. La projection sera suivie d’une séance de dédicace du livre à la librairie-restaurant bio Mille Feuilles de 16h30 à 17h30, située en face du cinéma, 3 à 5 rue de Versailles 92410 Ville d’Avray.

• Jeudi 29 juin à 20h30, Ciné-Kaizen au Chaplin Saint Lambert, Projection d’Être et devenir, échange avec Clara Bellar, suivi d’une signature du livre.

Heureux les parents qui doutent !

Heureux les parents qui doutent , c’est le sous-titre du livre tout frais paru de la journaliste suisse Francesca Sacco, intitulé Tout va bien, nous sommes paumés !
couv_tvb_premiere
Il y a des livres, comme ça, on ne sait plus trop comment ils sont arrivés jusqu’à nous, mais on se réjouit à chaque fois qu’on y pense. Réjouissant, c’est vraiment le terme qui vient à l’esprit quand on nous demande de parler de celui-ci. Et pour tout un tas de raisons : le ton est frais, ça peut même se lire comme une aventure ou se piocher comme des chroniques à méditer, mais une chose est certaine, rien n’y est gratuit ou désinvolte, bien au contraire. C’est un livre qui parle de choses graves, essentielles dans la relation qu’on peut avoir avec des enfants, et c’est un livre authentique, qui fait du bien, qui donne confiance et espoir.

La Fondation Officielle de la Jeunesse, le principal organisme genevois en charge des foyers d’hébergement pour enfants placés temporairement hors de leur milieu familial, a invité Francesca Sacco afin de recueillir le témoignage des éducateurs et usagers de l’un de ces foyers. En effet, il s’agit de relater une expérience hors norme : la mise en place d’une nouvelle méthode éducative basée sur la prise de risque.

Un jour de 2008, arrivent au foyer du Grand-Saconnex, deux adolescentes « ingérables » : fugues, agressivité, menaces de suicide… « un climat de terreur » s’installe. Les 79 points du règlement interne assorti de son catalogue de sanctions, tout ce « qui, jusque là, semblaient fonctionner à peu près bien, s’avère inopérant sur elles ». C’est ainsi, que mis au pied du mur, il devient clair pour les éducateurs de ce foyer, qu’on ne peut pas « contrôler » les jeunes. Ils s’engagent alors sur la route du lâcher-prise, pour parvenir, fin 2009, à remettre en cause l’idée même de règlement interne, et au final, à révolutionner leur conception de l’éducation.
risques4Lâcher-prise, oser sortir de sa zone de sécurité, confiance en l’enfant, c’est le chemin qui a permis à ces éducateurs courageux de restituer aux jeunes la possibilité de faire usage de leur libre-arbitre :

Il n’y a pas d’apprentissage de l’indépendance pour les jeunes sans prise de risque éducatif pour les adultes.

Pour + d’infos c’est par là : www.editions-instant-present.com/TVB
et pour l’acheter, c’est ici : www.editions-instant-present.com/tout-va-bien-nous-sommes-paumés-p-83.html (12 petits euros)
(les illustrations sont de Bénédicte Sambo)