Lettre d’information – Novembre 2015

Chères lectrices, chers lecteurs,

Nombreux parmi vous avez découvert les éditions l’Instant Présent à travers le magnifique DVD « Etre et devenir ». Vous avez aimé le film ? Vous adorerez les livres !
Nous sommes heureuses de vous envoyer nos dernières nouvelles. Notre page FaceBook est mise à jour régulièrement, venez nous y rejoindre ! : -)
www.facebook.com/editionslinstantpresent

Dans l’actualité

Le Congrès de La Leche League est un évènement très attendu. Il aura lieu le week-end prochain, les 7 et 8 novembre à Dourdan (91). Vous pourrez venir feuilleter nos nouveautés et nos livres plus anciens. A l’occasion du congrès LLL est sorti « Plus de lait, Réussir son projet d’allaitement » de Diana West & Lisa Marasco, le livre qui dit tout sur la façon de produire davantage de lait pour son bébé. Sur le stand des éditions l’Instant Présent, vous trouverez aussi quelques livres défraîchis un peu moins chers.
Salon Marjolaine, mardi 10 novembre à 17h, Conférence débat sur l’instruction en famille (Parc floral de Paris, Métro Château de Vincennes)
Le magazine Nexus, qui a publié en septembre-octobre un excellent dossier de 28 pages sur « Réussir sa vie sans école« , propose une « conférence-débat pour poursuivre la réflexion » au Salon Marjolaine. On pourra y entendre Bernard Collot, André Stern, Bernadette Nozarian et Fredy Fadel.
Nous rassemblons en bas de message quelques extraits de ces interviews dans Nexus.
Le film « Alphabet » est sorti sur les écrans. Réalisé par Erwin Wagenhofer, il donne notamment la parole à André Stern, l’auteur enthousiasmant de « Semeurs d’enthousiasme, Manifeste pour une écologie de l’enfance« . André Stern en a brillamment parlé à l’émission des Maternelles. Stéphanie Boudaille-Lorin a fait une critique du film très intéressante sur son site.
Le film « L’Odyssée de l’empathie », réalisé par Michel Meignant et Mario Viana va sortir dans quelques mois. Michel Meignant, alors président de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse, nous avait encouragé à publier en français le coup de poing de Jeffrey Masson, « Enquête aux archives Freud, des abus réels aux pseudo-fantasmes« .

À travers de nombreux témoignages et les dernières découvertes des neurosciences, ce film montre que lorsque les enfants grandissent dans la bienveillance, ils deviennent des citoyens respectueux de l’être humain et de la nature.


Découvrez nos nouveautés

S’évader de l’enfance de John Holt. Traduction de Escape from chilhood
John Holt explore l’institution qu’est l’enfance moderne et explique en quoi elle est néfaste pour nos enfants. Il se positionne résolument du point de vue des enfants. Il s’attache à démontrer que nous pouvons changer nos habitudes et nos lois pour permettre aux enfants de s’évader de cette enfance-institution en proposant des solutions concrètes. Il aborde aussi bien le droit de vote, le droit au travail ou à la propriété que le droit à un revenu garanti, de maîtriser ses apprentissages ou encore de choisir son tuteur légal.

www.editions-instant-present.com/sevader-de-lenfance-p-86.html
Plus de lait ! Réussir son projet d’allaitement de Diana West & Lisa Marasco
Le manque de lait est la cause la plus fréquemment mise en avant lorsqu’une mère n’allaite pas ou plus son bébé. Les auteures, toutes deux spécialistes de production lactée et consultantes IBCLC, ont écrit ce livre, outil puissant d’évaluation et de résolution qui permettra aux mères d’identifier de façon personnalisée les causes de leur manque de lait et d’y remédier.

Préface à l’édition américaine de Martha Sears et à l’édition française de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau.

www.editions-instant-present.com/plus-de-lait-souscription-p-102.html

Zoom sur un livre exceptionnel

Alan Thomas, À l’école de la vie, Les apprentissages informels sous le regard des sciences de l’éducation de Alan Thomas et Harriet Pattison
À chaque visionnage de « Etre et devenir », nous retrouvons avec plaisir Alan Thomas, qui explique à quel point l’apprentissage informel, naturel, autonome a été l’expérience intellectuelle la plus stimulante de sa vie. Que cet apprentissage est si difficile à cerner, à étudier, « et que pourtant, ça marche ». Pourquoi changer un apprentissage qui a commencé avec succès chez les bébés de façon informelle et pourquoi y faire entrer de la pédagogie ? Les enfants, simplement en grandissant, vont apprendre tout ce dont ils ont besoin pour grandir.

Dans leur livre, Alan Thomas et Harriet Pattison ont rassemblé de nombreuses et passionnantes études issues de la recherche en sciences de l’éducation à propos des apprentissages informels. En quoi consistent-ils précisément ? Comment cette forme particulière d’apprentissage se met-elle en place ? Comment la laisser s’épanouir, pour que les enfants puissent profiter de sa grande richesse ? Quel rôle peuvent avoir les parents pour favoriser ces apprentissages spontanés de leurs enfants ?

En s’appuyant sur les témoignages vivants et variés des parents qu’ils ont rencontrés, Alan Thomas et Harriet Pattison abordent ainsi de façon détaillée la façon dont les enfants découvrent la lecture, l’écriture et les mathématiques, au cours de leur vie quotidienne. Ils décrivent l’importance du jeu dans le processus d’apprentissage, dans tous les champs de la connaissance. Enfin ils soulignent la place et l’importance des interactions chaleureuses avec les parents, mais aussi les frères et soeurs, les amis, et tous les adultes qui entourent les enfants.

www.editions-instant-present.com/A-lecole-de-la-vie-p-52.html

Faites venir Être et Devenir dans votre école !

Dimanche 1er novembre, lors du ciné-échange ayant lieu chaque dimanche après la projection du film au cinéma Saint-André des arts (Paris 6e), une enseignante a estimé que les parents d’élèves devraient être invités à une projection dans son école. En effet, disait-elle, le film va dans le sens de beaucoup de valeurs qu’ils partagent entre enseignants, mais ont du mal à faire passer aux parents, obnubilés par la course aux diplômes.
www.etreetdevenir.com/EED.fr.html#Sortie pour contacter l’équipe du film et organiser une projection

En savoir plus sur nos auteurs

Clara Bellar a été interviewée par Paola Perez au sujet de « Etre et devenir ». Consultante en lactation et coach familial, Paola Perez est auteure d’une vidéo de 12 minutes sur la diversification alimentaire du bébé allaité, que nous distribuons.
Des extraits de Nexus qui font du bien, à lire et relire.
Léandre Bergeron : « Répondre à leurs questions mais sans enseigner. Savoir arrêter de parler quand le regard de l’enfant nous quitte. Et voilà qu’elles veulent apprendre (…) à écrire pour se rappeler les choses qu’il faut acheter, envoyer des messages à des amies. »
Jean-Pierre Lepri : « Dans la position de « conduit-éduqué », outre le manque, j’apprends aussi la peur, la soumission, l’espace et le temps contraints, etc. Cette relation est donc profondément, comme toute situation de conduction, une organisation anti-autonomie -quelles que soient par ailleurs les déclarations d’intentions proférées.« 

Clara Bellar : « Une autre chose importante, c’est que la capacité de faire preuve d’une telle confiance en ses enfants, en la vie et en soi-même (parce que faire confiance aux autres nous fait réapprendre à nous faire confiance) demande beaucoup de travail sur soi.« 

Un peu plus d’extraits sur notre page Facebook et bien plus dans le magazine Nexus.

Bonnes lectures !

L’équipe des éditions l’Instant Présent, Marlène Martin, Victorine Meyers, Claudia Renau, Cristelle Barillon.

www.editions-instant-present.com

« L’enquête de la mairie » est paru !

couv1_lem Nous sommes très heureuses de la publication de « L’enquête de la mairie, lorsque les enfants s’instruisent hors école Petit guide de survie à l’usage des professionnels et des familles » de Doriane Koscinski et Anne De Oliveira. Les souscripteurs ont reçu leur exemplaire, merci pour leur confiance et leur grande patience !
Ce petit livre au sujet spécifique a été écrit par des spécialistes du sujet (assistantes sociales) : elles mettent en avant la légitimité du maire pour cette enquête de la mairie, qui n’est en rien une enquête sociale. Tous les deux ans, la discussion avec les parents sert à établir quelles sont *les raisons* du choix de l’instruction hors école.
Précis et documenté, basé sur une étude auprès des personnes faisant ces enquêtes, le livre rappelle les principes de l’exercice. Il est surtout à mettre entre les mains des personnes qui auront à rencontrer les familles.

Doriane Koscinski est active auprès de l’association Led’a (https://www.facebook.com/LesEnfantsDAbordInstructionEnFamille)

à commander dans notre boutique : http://www.editions-instant-present.com/l’enquête-de-la-mairie-p-82.html

Heureux les parents qui doutent !

Heureux les parents qui doutent , c’est le sous-titre du livre tout frais paru de la journaliste suisse Francesca Sacco, intitulé Tout va bien, nous sommes paumés !
couv_tvb_premiere
Il y a des livres, comme ça, on ne sait plus trop comment ils sont arrivés jusqu’à nous, mais on se réjouit à chaque fois qu’on y pense. Réjouissant, c’est vraiment le terme qui vient à l’esprit quand on nous demande de parler de celui-ci. Et pour tout un tas de raisons : le ton est frais, ça peut même se lire comme une aventure ou se piocher comme des chroniques à méditer, mais une chose est certaine, rien n’y est gratuit ou désinvolte, bien au contraire. C’est un livre qui parle de choses graves, essentielles dans la relation qu’on peut avoir avec des enfants, et c’est un livre authentique, qui fait du bien, qui donne confiance et espoir.

La Fondation Officielle de la Jeunesse, le principal organisme genevois en charge des foyers d’hébergement pour enfants placés temporairement hors de leur milieu familial, a invité Francesca Sacco afin de recueillir le témoignage des éducateurs et usagers de l’un de ces foyers. En effet, il s’agit de relater une expérience hors norme : la mise en place d’une nouvelle méthode éducative basée sur la prise de risque.

Un jour de 2008, arrivent au foyer du Grand-Saconnex, deux adolescentes « ingérables » : fugues, agressivité, menaces de suicide… « un climat de terreur » s’installe. Les 79 points du règlement interne assorti de son catalogue de sanctions, tout ce « qui, jusque là, semblaient fonctionner à peu près bien, s’avère inopérant sur elles ». C’est ainsi, que mis au pied du mur, il devient clair pour les éducateurs de ce foyer, qu’on ne peut pas « contrôler » les jeunes. Ils s’engagent alors sur la route du lâcher-prise, pour parvenir, fin 2009, à remettre en cause l’idée même de règlement interne, et au final, à révolutionner leur conception de l’éducation.
risques4Lâcher-prise, oser sortir de sa zone de sécurité, confiance en l’enfant, c’est le chemin qui a permis à ces éducateurs courageux de restituer aux jeunes la possibilité de faire usage de leur libre-arbitre :

Il n’y a pas d’apprentissage de l’indépendance pour les jeunes sans prise de risque éducatif pour les adultes.

Pour + d’infos c’est par là : www.editions-instant-present.com/TVB
et pour l’acheter, c’est ici : www.editions-instant-present.com/tout-va-bien-nous-sommes-paumés-p-83.html (12 petits euros)
(les illustrations sont de Bénédicte Sambo)

Une mise au point nécessaire à propos du changement de sous-titre de Tremblements de Mères lors de son retirage

En mars 2014, le premier tirage venant à s’épuiser, nous avons procédé à la réimpression de Tremblements de Mères, le livre de Maman Blues.
Des réimpressions, nous en faisons régulièrement sur les titres de notre catalogue, et c’est l’occasion d’une petite toilette : nous demandons à l’auteur s’il souhaite apporter des modifications à son texte, nous corrigeons les coquilles qui nous auraient échappées, etc.
Pour Tremblements de Mères, nous avons aussi réalisé un re-maquettage complet pour permettre de gagner en pagination et baisser le prix du livre, qui est effectivement passé de 26,90 € à 23 € : il devient ainsi accessible à un public plus large.
Nous collaborons aussi depuis un an et demi avec un diffuseur qui nous aide à faire que nos livres soient présents en librairies généralistes. Sur leurs conseils, nous avons adopté entre autre une nouvelle charte graphique, ainsi au fur et à mesure des retirages, nous revoyons toutes nos couvertures, et cela a donc été le cas pour Tremblements de mères.
ombre_mere_enfant_rizckBien entendu, nous avons gardé le magnifique tableau de Renata Rizk (www.rizck.com). Puis, à un moment, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de faire figurer dans le sous-titre le terme de « Dépression du Post-Partum ». C’est ainsi qu’il s’est trouvé accolé au sous-titre précédent « Le visage caché de la maternité ». Nous pensions qu’il permettrait à des personnes qui n’étaient pas familières avec les termes de « Difficulté Maternelle », de trouver une piste qui les mènerait vers cet univers beaucoup plus vaste et complexe.
Qui sait ce qui va accrocher une mère, ou le proche d’une mère en souffrance ? Pour certaines, ça peut être simplement le hautement inadéquat « baby blues » qui sera une porte d’entrée, tandis que d’autres fuiront à l’évocation du mot de dépression. Quoiqu’il en soit, cela nous avait paru une bonne idée à l’époque.
Cependant, nous le reconnaissons et en éprouvons une vive contrition, nous avons commis une véritable faute en oubliant de consulter les co-auteures du livre à ce sujet. Nous avons généralement de longs échanges avec nos auteurs, notre rôle étant de les accompagner pour obtenir des textes aussi compréhensibles, clairs et fluides que possible ; mais quel que soit notre avis, le dernier mot revient de toutes façons à l’auteur. L’édition de Tremblements de Mères avait justement été, en 2009-2010, un travail passionnant, réalisé de concert, avec les dix co-auteures du livre. C’est donc un oubli réellement stupide de notre part que de ne pas les avoir conviées à discuter du changement éventuel de sous-titre, et nous le regrettons sincèrement.
En effet, il se trouve que certaines des co-auteures réprouvent fortement ce changement.
C’est vrai, le livre Tremblements de Mères est en lui-même une revendication de la spécificité de la Difficulté Maternelle : autant de profils différents, de développements, d’histoires imprévisibles pour figurer cette difficulté à devenir mère. Rien qui ne puisse de fait se résumer à Dépression du Post Partum, diagnostic trop facilement dégainé et trop facilement supposé guérissable à coups d’antidépresseurs. Citons le livre p 375 :

Mais si la pose d’un diagnostic soulage dans un premier temps, en donnant une réalité aux éprouvés et à la peur de devenir folle, n’être considérée que sous l’angle de la dépression et de ses défaillances psychiques peut, à la longue, constituer une atteinte insupportable à l’identité naissante d’une mère. Cela peut aussi devenir un « prétexte » à ne pas entreprendre une démarche plus introspective. Véronique Boureau-Louvet, psychanalyste en unité de Maternologie, le résume poétiquement en ces termes :
Une maternité, c’est comme un rendez-vous d’amour. Comment une femme peut-elle s’y rendre si elle sent que son identité maternelle est disqualifiée, non seulement par elle-même mais aussi par le jugement des autres ?

Ainsi réduits à des symptômes et à une pathologie répertoriés et traités médicalement, ces états de maternité psychique se retrouvent hélas dépouillés de tout ce qui pouvait aider à comprendre quelque chose de la maternité de ces femmes, et de la maternité en général. Il sera beaucoup plus difficile par la suite de mener une réflexion allant dans le sens de leur reconnaître un caractère existentiel, presque inhérent à la maternité humaine, et fondateur.

Or il a existé, jusqu’à l’année dernière, un service médical, l’unité de Maternologie de Saint-Cyr-l’école (maternologie.info), qui a permis d’initier une prise en charge nouvelle des mères en difficulté, et de porter un nouveau regard médical et humain sur ces difficultés.
Ce service, malgré son caractère novateur, a fait l’objet de menaces de fermeture, qui se sont concrétisées l’an dernier ; la mort, le 27 aout dernier, de son fondateur, le Dr Jean-Marie Delassus a également porté un terrible coup aux conceptions qui étaient défendues dans l’unité.

Nous comprenons que cumulés, ces événements qui portent atteinte à ce regard humanisé sur les mères risquent de remettre au premier plan un regard uniquement psychiatrisé, donnant l’impression d’un retour en arrière insupportable au vu du travail accompli, de l’énergie investie.

En tant qu’éditrices, nous prenons les trois mesures à notre disposition pour tenter de rattraper cette erreur fautive :
– publier cette mise au point sur notre site internet et notre page Facebook ;
– ajouter un erratum papier dans les livres de ce tirage dont nous assurons la vente directement via notre boutique en ligne;
– rectifier bien entendu lors de la prochaine réimpression.

Encore une fois, nous présentons nos sincères excuses à toutes celles que ce changement a pu heurter, mettre en colère, peiner.

Le quotidien a pris un petit coup de jeune !

p19Avez-vous noté la réédition du quotidien avec mon enfant de Jeannette Toulemonde ? Paru pour la première fois en 1983 sous le titre Place à l’enfant !, le livre est rapidement devenu un classique pour ce qui est de l’adaptation des grands principes de la pédagogie Montessori au petit enfant. À l’occasion de ses 20 ans, l’équipe de l’enfant et la vie lui a donné un petit coup de jeune, avec aussi quelques nouvelles illustrations signées BrightEyedMum.

quot2013

Le quotidien avec mon enfant, adapter l’environnement du petit enfant suivant la pédagogie Montessori, de Jeannette Toulemonde, 225 page, 19 €. (+ d’info, boutique)

 

Interview radio à propos de « Les Apprentissages autonomes » de John Holt

laa_nlVictorine a répondu à une interview menée par Véronique Maciejak et Alexandra Kazan à propos du livre « Les apprentissages autonomes » de John Holt sur la Radio SNCF dans les chroniques du 17/20.
Cliquez sur le lien ci-dessous !
victorine-meyers-1720-sncf-la-radio

 

À l’occasion du congrès de la ff2p : « de Socrate aux Neurosciences », Jeffrey Masson et Fabienne Cazalis

mass_0345478819_aupLe livre de Jeffrey Masson, Enquête aux Archives Freud (plus d’infos : www.editions-instant-present.com/EAF)sort aujourd’hui dans sa version retraduite et augmentée à l’occasion du 28ieme Congrès de la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse sur le thème « de Socrate aux Neurosciences ».
couv1_eafJeffrey Masson interviendra cet après-midi sur le thème : « Un point de vue historique : les recherches du psychanalyste et archiviste de la correspondance de Freud », et le film « l’affaire Freud », que Michel Meignant lui a consacré sera projeté ce soir, suivi d’un débat en présence d’Olivier Maurel et Marc-André Cotton.

2011-09-06-at-17-00-30Demain, Fabienne Cazalis, auteure de Curiosités de l’enfantement, animera une table ronde sur le thème les découvertes des neurosciences, (voir : Apport des neurosciences aux psychothérapies de la dépression nerveuse) .

Pour terminer, vous pouvez lire la tribune de Jeffrey Masson dans le Huffington Post Ces psychanalystes qui nient l’inceste.

Lancement de la souscription pour le prochain livre d’Olivier Maurel

couv_vetnshParmi les valeurs que nous souhaitons défendre aux éditions l’Instant Présent, le respect de l’enfant et la non-violence éducative sont fondamentales. C’est pourquoi nous sommes particulièrement heureuses de vous présenter notre prochaine parution, le livre d’Olivier Maurel : La violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines.

La souscription est lancée, elle sera de courte durée, la parution étant programmée pour juillet. Les 50 premiers souscripteurs bénéficient du tarif préférentiel de 21€, les suivants à 22€ pour un prix final prévu de 25€. (clic ! http://www.editions-instant-present.com/souscription-la-violence-educative-un-trou-noir-p-43.html )
_____
Père, grand-père, enseignant pendant près de 40 ans et militant pacifiste de longue date, Olivier Maurel fut parmi les premiers en France à attirer l’attention sur la nocivité des punitions corporelles, avec son livre précurseur, La fessée, questions sur la violence éducative (éditions La Plage, 2001).

Il nous propose aujourd’hui de poursuivre la réflexion sur ce sujet au cœur de l’actualité, en explorant la façon dont les chercheurs en sciences humaines considèrent la violence éducative. Olivier Maurel fait un constat étonnant et significatif : les travaux de recherche en sciences humaines occultent tout simplement cette forme de violence, ou en nient les conséquences. Grâce à l’analyse approfondie de nombreux exemples extraits d’ouvrages récents, Olivier Maurel met brillamment en évidence les raisons qui entraînent véritablement la violence éducative dans un « trou noir ». Il montre aussi les conséquences : une vision tronquée des causes profondes de la violence humaine, un pessimisme face à son développement et une impuissance à la réduire ou même à la limiter.

Mais surtout, en s’appuyant sur quelques auteurs claivoyants, sur les plus récentes découvertes de la biologie, de la neurophysiologie, de la psychologie cognitive, Olivier Maurel indique quelles voies de recherches prometteuses s’ouvrent aux scientifiques qui se saisiront du sujet. Plus largement, Olivier Maurel propose aux parents, éducateurs, étudiants et chercheurs en sciences humaines de renouveler leurs conceptions sur cette question, avec un espoir : que la prise de conscience de la violence éducative soit le chemin d’une société plus paisible.

La seconde interview vidéo de Michel Odent est en ligne !

La seconde partie de l’entrevue que Michel Odent nous a accordée pour accompagner la réédition de Le bébé est un mammifère est désormais en ligne ! Cette partie traite plus spécifiquement de l’adrénaline et de l’ocytocine.
odent-779
Cliquez ici pour y accéder.
Cliquez ici pour revoir la première partie.