un article sur « La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines »

couvvetnUne recension du livre d’Olivier Maurel dans l’hebdomadaire : le lien social n°1080 du 25 octobre 2012. Et l’auteur de l’article, Jacques Trémintin, de conclure :

Ce qui humanise les hommes, ce n’est ni la correction, ni la sublimation des pulsions agressives, ni la culture, ni la civilisation, mais la protection attentive, la tendresse, le respect, la considération manifestés au petit d’homme, dès sa plus tendre enfance.

(plus d’infos sur le livre La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines, www.editions-instant-present.com/VETN)