L’instruction en famille, ampleur outre-atlantique

Aux USA, le pourcentage d’enfants instruits en famille augmente chaque année, soit désormais 2,9% des enfants américains. En d’autres termes, ce sont deux millions d’élèves qui n’iront pas à l’école à la rentrée…

Si l’instruction en famille à l’américaine a longtemps été décrite comme la marque des familles hyper-religieuses voulant protéger leurs enfants de discours pro-darwiniens, cela ne correspond plus à la réalité. Certes, les motivations religieuses restent importantes, parce que la religion est de toutes façons très présente dans presque toutes les décisions politiques, sociales et économiques aux USA, mais une proportion croissante de familles choisissent l’instruction en famille parce qu’ils considèrent, souvent à juste titre, que l’enfant en tire plus de bénéfices qu’en allant à l’école.

Voici le camembert des motivations des “homeschooling families” d’après wikipedia

motivations_regarded_most_important_for_homeschooling1

Les motivations religieuses ne représentent plus que 35% des décisions. Les motivations pédagogiques atteignent 24%, avec 17% des familles qui sont déçues par le niveau académique de l’école et 7% qui recherchent des approches pédagogiques alternatives. Ces 7%, cher lectorat, ce sont vous et nous ! Et si les statistiques sont justes, ce sont donc pas moins de 140 000 familles…

On peut désormais penser sans prendre trop de risques que l’instruction en famille est en train de devenir, tout simplement, un phénomène de société. Cet article du Wall Street Journal est un témoignages visant à montrer les aspects positifs de ce choix en termes pédagogiques : “My education in Home Schooling”

Comme souvent, ce sont surtout les commentaires (165 !) qui sont intéressants à lire, surtout ceux qui émanent d’adultes ayant été instruits en famille.

Wishlist 0
Open Wishlist Page Continue Shopping